Autres

Une histoire des ustensiles de cuisine en trois objets remarquables

Rédigé par Tom | 31 janvier 2020


La notion de chez-soi est intrinsèquement liée à celle de cuisine. Cette pièce est bien souvent l’un des endroits où l’on passe le plus de temps et est peut être à l’origine de nos souvenirs les plus chers. C’est aussi un endroit qui renferme son lot de curieux objets. En l’honneur de notre nouvelle catégorie Art de la table, nous avons décidé de passer en revue quelques objets de cuisine remarquables, sous l’œil avisé de notre expert en brocante, Ger van Oers.


Vaisselle en cristal Baccarat


Le verre en cristal et la vaisselle ont longtemps été l’apanage des hôtes de choix et gage d’élégance, et particulièrement le cristal Baccarat. Considéré comme le roi des cristaux (et pas seulement parce qu’il est populaire auprès des têtes couronnées), le cristal Baccarat (du nom du lieu de fabrication) est impliqué dans la conception d’une des vaisselles les plus raffinées au monde. L'intérêt royal qui lui est porté est d’autant plus impressionnant si l’on considère ses débuts modestes dans la petite ville française de Baccarat, en 1765.


Le village de Baccarat était producteur de verre et l'investissement dans la région a aidé les entreprises à prospérer pendant des décennies. Alors que Baccarat grandissait, un vent de changement soufflait également sur une autre verrerie française : en 1815, époque où les frontières de ce qui deviendra la Belgique actuelle venaient d’être tracées, la célèbre verrerie Voneche se retrouva désormais en territoire belge. Son propriétaire, soucieux de protéger ses liens avec la France, achèta la verrerie Baccarat et forma Voneche-Baccarat. La société fut ensuite rebaptisée Compagnie des Verreries et Cristalleries de Baccarat et se spécialisa dans le cristal de plomb de haute qualité. 



La vaisselle en cristal est devenue plus grand public de nos jours, mais elle garde son cachet royal


Le lien de Baccarat avec l’Empire russe a fini d’asseoir le prestige de la cristallerie telle que nous la connaissons aujourd'hui. Les verres en cristal étaient recouverts de couleurs et de gravures (en particulier d'or et de rubis) et déployés lors des banquets et des dîners. On dit même qu’un tsar a initié la coutume particulière voulant que personne ne boive plus jamais d'un verre touché par les lèvres d'un autre ; c’est malheureusement la cause de la disparition de beaucoup de verres Baccarat. « Toutes les nobles d’Europe l'utilisaient », raconte Ger, « et les gens du peuple la convoitaient également, d'où sa popularité ».


Le tranche-viande Berkel


Pour ce qui est des ustensiles de cuisine hors du commun, nous avons choisi l’exemple du tranche-viande. Mais comme pour la verrerie, il y a le tranche-viande de tous les jours, et puis le tranche-viande Berkel. Considéré par certains comme une pièce de conception exceptionnelle mais souvent négligée, cette trancheuse, inventée par le boucher et ingénieur néerlandais W. A. Van Berkel, est à l’œuvre depuis 1898. Van Berkel en avait assez de couper sa viande à la seule force de ses bras et des clients impatients face à l'irrégularité des coupes. Avec l’essor de la classe moyenne, les bouchers avaient besoin de meilleurs outils pour répondre à une demande croissante en viande. 


Fort de son esprit d'entreprise, Van Berkel a développé un volant à commande manuelle, relié à une sorte de châssis mobile à engrenages simples. Cela signifie que lorsque l’on actionnait le volant, une lame concave venait trancher la viande, pouvant la couper en fines lanières. Il s’agit d’une invention très pratique et plutôt ingénieuse. Sa popularité durable en dit long sur son impact dans le monde culinaire.



Ces tranches-viande font souvent office de pièces d'exposition dans les restaurants étoilés au guide Michelin


Plus qu'un simple outil, les Berkels sont aussi appréciés pour leur design. Comme l'explique Ger, « il existe un véritable business de restauration des machines Berkel. Les restaurants étoilés au guide Michelin les achètent comme un symbole d’un certain statut : ce sont des pièces de collection qui sont aussi très décoratives avec leur design industriel ». Ce sont des objets artisanaux de collection ; ornés de détails presque sculpturaux, avec leurs pieds griffés. Donc, la prochaine fois que profitez d’une fine tranche de prosciutto, vous pourrez remercier Berkel. 


L'éplucheur de pommes


L'humble et compact éplucheur de pommes n'a pas toujours été aussi pratique qu'aujourd'hui. En fait, les vieux éplucheurs de pommes étaient des engins de taille, et l’épluchage se transformait souvent en un véritable sport d'équipe (qui pouvait prendre des jours dans les grandes pommeraies). Au XIXème siècle, certaines villes des États-Unis organisaient ce qui était alors connu sous le nom de « paring bees ». Lors de ces événements, une personne s’occupait de mettre en marche la machine à éplucher les pommes tandis qu'un autre groupe était chargé d’enlever les trognons puis du hachage. On raconte même que les jeunes femmes célibataires jetaient les restes de peau au-dessus de l’épaule, dans l’espoir qu’ils prennent la forme des initiales de leur futur mari une fois retombés au sol.



Les éplucheurs de pommes à l'ancienne étaient de gros engins, légèrement plus lourds que les éplucheurs compacts que nous utilisons aujourd'hui


L’invention d'un véritable outil pour peler les pommes dans les années 1870 a sans doute changé certaines vies et a économisé une quantité de main-d’œuvre. Les familles qui passaient des jours à peler les pommes avant l'hiver pouvaient maintenant les planter sur une fourchette à dents pour faire disparaître les pelures en deux temps trois mouvements. Ces outils ont contribué à faciliter plus particulièrement la vie des femmes, souvent à la tâche à l’époque. Aujourd'hui, ils nous rappellent le travail nécessaire pour ce qui peut nous paraître évident : se nourrir et survivre. Les éplucheurs de pommes sont maintenant plus fins, les mécanismes plus compacts, et restent à jamais le fruit d’une histoire complexe. 


____________________

Chef en herbe ou bon vivant ? Faites un tour dans notre section art de la table ou inscrivez-vous en tant que vendeur sur Catawiki. 


À découvrir Art de la table | Intérieurs et décoration


Vous aimerez peut-être aussi :

Créez gratuitement votre compte Catawiki

Vous serez impressionné par la sélection impressionnante d’objets uniques proposée chaque semaine sur Catawiki. Inscrivez-vous dès aujourd’hui et explorez nos ventes hebdomadaires préparées par notre équipe d’experts reconnus.

Créez un compte
Partagez cette page
Close Created with Sketch.
Pas encore inscrit(e) ?
En créant gratuitement votre compte Catawiki, vous pourrez faire des offres sur n’importe lesquels de nos 50 000 objets d’exception proposés en vente chaque semaine.
Inscrivez-vous maintenant !