Histoire

Une petite histoire de la rivalité entre D.C. et Marvel en trois comics

Rédigé par John Kamminga | 18 octobre 2019

La rivalité entre D.C. et Marvel a toujours été débattue, disséquée, analysée, et ce depuis que ces deux sociétés se sont hissées au rang de plus grands éditeurs de comics aux États-Unis. Les fans et les artistes eux-mêmes les accusent régulièrement de violations des droits d’auteur, d’appropriation ou encore de plagiat pur et simple. Curieux, nous avons proposé au fan de comics John Kamminga de nous en dire plus sur cette rivalité épique au travers de trois (ou devrait-on dire six ?) séries de comics légendaires.

X-Men (1963 - L’âge d’argent des comics)

C’est l’histoire d’un groupe de jeunes en marge de la société à cause de leurs différences trouvant refuge auprès d’un homme en fauteuil roulant d’une intelligence extrême. Sous l’aile de celui qui deviendra leur mentor, ces asociaux développent des superpouvoirs et vont œuvrer à la protection de la race humaine (même la société qu’il défendent ne le leur rende pas vraiment) et lutteront contre une fraternité maléfique. Eh non, nous ne parlons pas des X-Men, mais bien de Doom Patrol.

Bien qu’il n’y ait pas de réelles preuves et que le premier Doom Patrol n’ait été publié que deux mois avant X-Men, en 1963, les similitudes entre ces deux comics sont pour le moins étranges. C’est en tout cas l’avis de Arnold Drake, le créateur de Doom Patrol, qui accusa le scénariste Stan Lee (X-Men) d’avoir voler ses idées. Comment cela a pu se produire ? Ces accusations sont-elles fondées ? Ces questions restent encore sans réponse aujourd’hui. 

En revanche, la popularité de ces deux équipes de super-héros n’est de loin plus un mystère. Alors que les Doom Patrol ont arpenté les pages de nombreux comics au fil des années (dans quelques albums de Teen Titans et de Batman notamment) ce n’est qu’avec leur apparition dans l’univers de Teen Titans créé par D.C. qu’ils ont eu droit à leur première version animée. Cette équipe a depuis tracé sa propre route sous les couleurs de leur propre série éponyme The Doom Patrol : 19 ans après la première apparition des X-Men sur grand écran.

Un mur de super-héros D.C.

Deadpool (Années 1990 - L’âge sombre des comics)

À la fin des années 80 et au début des années 90, les scénarios et l'imagerie des comics ont commencé à refléter une réalité plus crue. Des auteurs célèbres comme Alan Moore (Watchmen, The Killing Joke) et Frank Miller (Sin City, 300) ont fait irruption et ont profondément influencé les courants dominants de l’époque. C’est dans ce contexte que Deadpool a vu le jour, figurant pour la première fois comme super-méchant dans un numéro de New Mutants de 1991. Les fans de comics ont alors eu la curieuse impression d’avoir déjà vu Deadpool. À savoir Deathstroke de D.C.

Le vrai nom de Deathstroke est Slade Wilson et Deadpool s’appelle Wade Wilson. Ils sont tous deux des ex-militaires surentraînés dotés d’une agilité hors norme et de pouvoirs régénérateurs. Leurs débuts étaient donc vraiment similaires, mais leurs chemins se sont séparés assez rapidement. Deathstroke a collé à son côté antagoniste, évoluant comme l’un des plus grands super-méchants de l’histoire récente de D.C. comics. Deadpool, en revanche, a flirté entre le bien et le mal, devenant ainsi la quintessence de l’anti-héros que les années 1990 ont tant aimé. 

L’une des caractéristiques les plus connues de Deadpool est qu’il a conscience d’être un personnage de comics. Tout au long de la série, Deadpool fait référence au monde réel et ne peut pas s’empêcher de briser le quatrième mur. Cela lui a valu de faire un commentaire en 2001, disant qu’il a l’air d’un croisement entre Ryan Reynolds et un Sherpa. Clin d'œil au quatrième mur, une série de films d'action a été produite avec Ryan Reynolds dans le rôle de Deadpool. 

De son côté, Deathstroke n’est apparu sur grand écran que lors d’une courte scène post-générique dans le très critiqué Batman v Superman, où il est recruté par le super-méchant Lex Luthor de la série Superman. Il semblerait le débat Deathstroke v Deadpool puisse conclure d’une chose : au final une vie de crime ne paie pas vraiment.  

L’Incroyable Hulk, l’une des plus célèbres créations Marvel

L'Escadron suprême (L’actuel âge moderne des comics)

L'Escadron suprême (The Squadron Supreme) s’inspire largement de Squadron Sinister, une équipe de super-méchants qui compte dans ses rangs les personnages de Doctor Spectrum, Hyperion, Nighthawk et du Whizzer (respectivement Green Lantern, Superman, Batman et le Flash chez D.C.). Opposants des Avengers dans la bataille de 1969, ils sont depuis réapparus à plusieurs occasions.

Dans l’énorme histoire de Secret Wars, cette sorte de Justice League alternative s’est retrouvée côte à côte avec son homologue Marvel, L'Escadron suprême, qui a d’ailleurs intégré Power Princess (un dérivé de Wonder Woman selon certains) dans ses rangs. La fin des Secret Wars a débouché sur la séparation de l’Escadron avec la mort de certains héros et de nouveaux chemins empruntés par les autres. Beaucoup de fans de Marvel ont eu l’heureuse surprise, début 2019, de pouvoir se replonger dans le monde de Marvel (Earth-616) avec le Squadron Supreme of America. 

Dans le scénario actuel, ils sont les défenseurs de la capitale des États-Unis, entraînés et instruits par l’agent du S.H.I.E.L.D. Phil Coulson qui était jusque là présumé mort. Pourquoi cette nouvelle équipe de super-héros ? Les Avengers ont élargi leurs horizons en devenant une force mondiale de maintien de la paix, rompant ainsi leurs liens spéciaux avec les États-Unis. Les fans de Marvel n’ont plus qu’à trépigner d’impatience à l’idée d’un clash entre les héros de D.C. et les actuels Avengers au terme de la ’Guerre des Royaumes’ (The War of the Realms).

____________________

Consultez nos dernières ventes de comics américains et dessins originaux ou inscrivez-vous comme vendeur sur Catawiki.

À découvrir Comics | Comics américains et dessins originaux | Comics Marvel


Vous aimerez peut-être aussi :

Comment Spider-Man a prouvé que les adolescents peuvent eux-aussi être des super-héros

Comment Pilote a donné une touche française à la bande dessinée européenne

Pourquoi la presse conservatrice italienne a voulu censurer le Fumetti Neri

Créez gratuitement votre compte Catawiki

Vous serez impressionné par la sélection impressionnante d’objets uniques proposée chaque semaine sur Catawiki. Inscrivez-vous dès aujourd’hui et explorez nos ventes hebdomadaires préparées par notre équipe d’experts reconnus.

Créez un compte
Partagez cette page
Close Created with Sketch.
Pas encore inscrit(e) ?
En créant gratuitement votre compte Catawiki, vous pourrez faire des offres sur n’importe lesquels de nos 50 000 objets d’exception proposés en vente chaque semaine.
Inscrivez-vous maintenant !