Autres

Le top 10 des timbres les plus chers du monde

Dernière mise à jour par Abby | 2 août 2018

Depuis l’émission du tout premier timbre de l’histoire (le Penny Black de 1840), les timbres comptent parmi les objets de collection les plus recherchés au monde. Les timbres ne sont pas uniquement collectionnés pour leur dimension historique et culturelle, mais également parce qu’ils peuvent rapporter beaucoup d’argent à leurs détenteurs. Certains ont une grande valeur en raison d’erreurs d’impression, d’autres à cause de leur courte mise en circulation et de leur rareté. Nos experts en timbres partagent avec vous leur top 10 des timbres les plus chers du monde tout en vous donnant des explications concernant leurs valeurs.

10. Le Penny Black - 3 000 €
Imprimé au Royaume-Uni en mai 1840, le Penny Black est le premier timbre adhésif jamais produit dans le monde, ce qui explique sa grande valeur. Bien qu’il ne constitue pas la pièce de collection la plus rare ou la plus chère, le Penny Black emboîte le pas aux futurs timbres de la poste britannique. Le Penny Black arbore une image de la reine Victoria et ne comporte aucune mention de son pays d’origine, contrairement à la coutume actuelle. Malgré le fait que de nombreux Penny Blacks soient en vente de nos jours, un exemplaire en bon état peut rapporter à son propriétaire environ 3 000 €, ce qui le rend très populaire auprès des collectionneurs. Gardez un œil sur nos ventes aux enchères de timbres, il arrive que nous ayons un exemplaire mis en vente aux enchères !


9. Le Black Swan - 35 000 €
Le Black Swan est un de ces timbres uniques les plus célèbres au monde, non pas pour sa beauté, mais plutôt parce qu’il est entaché de la première erreur d’inversion au monde. Le Black Swan (appelé « Inverted Swan » en anglais) a été émis à Perth, Australie, en 1855 à une époque où le processus d’impression lithographique de ces timbres était considérablement compliqué. Toutefois, contrairement à la croyance populaire, c’est le cadre qui est inversé, et non le cygne qui y est représenté. Ce célèbre timbre fut vendu en 1983 pour la somme de 35 500 €.

8. Le Mercure rouge - 37 000 €
Le timbre Mercure rouge est d’une valeur exceptionnelle car il est extrêmement rare. Les Mercures rouges étaient utilisés pour oblitérer des journaux, plutôt que de simples enveloppes. Ces timbres affichent une image d’un dieu romain et furent imprimés en jaune, rouge et en bleu, selon le nombre de journaux que contenaient les colis. Le Mercure rouge a cependant été émis pendant une courte période et fut rapidement remplacé. En conséquence, seule une poignée d’exemplaires a survécu, justifiant une valeur non négligeable de 37 000 €.


7. Émission des missionnaires (Hawaï) - 39 000 €
Malgré le modeste papier bleu sur lequel les émissions des missionnaires ont été imprimés, ils comptent parmi les timbres les plus rares et les plus onéreux de tous les temps, valant aujourd’hui près de 39 000 €. Les émissions des missionnaires d’Hawaï furent les premiers timbres à avoir été produits à Hawaï et étaient principalement utilisés pour les correspondances des missionnaires, d’où leur nom.


6. Hôtel de ville de Dendermonde renversé - 75 000 €
Le timbre Hôtel de ville de Dendermonde renversé, représentant le bâtiment de l’hôtel de ville sens dessus dessous, est la plus importante contribution de la Belgique aux erreurs d’impression. Même si cette erreur n’est survenue que sur deux pages de la première impression des timbres et sur un volet de la seconde, il n’en existe plus que 17 aujourd’hui. La rumeur veut que deux de ces timbres ont été perdus lors de l’assassinat d’un collectionneur de timbre en 1942. Si vous souhaitez mettre la main sur les quelques uns restant, il vous en coûtera environ 75 000 € pièce.


5. Le Curtiss JN-4 inversé - 750 000 €
Une autre erreur d’impression est à l’origine du prix impressionnant du Curtiss JN-4 inversé.  D’une valeur actuelle environnant les 750 000 €, ce timbre comporte une image inversée du modèle d’avion Curtiss JN-4 et fut mis en circulation en 1918 aux États-Unis. Seulement 100 exemplaires sont sortis de presses, raison pour laquelle le Curtiss JN-4 inversé a une telle valeur.


4. Le 9 Kreuzer de Baden - environ 1 million d’euros
Sa valeur n’est pas due à une erreur d’impression cette fois-ci, mais à une erreur de coloris. Un timbre 9 Kreuzer a la valeur nominale de 9 Kreuzer et est de couleur rose, alors que les 6 Kreuzer étaient verts. Reste-t-il qu’une erreur d’impression a fait qu’une émission de timbres 9 Kreuzer ont été colorés en vert au lieu du rose. Seuls quatre de ces timbres sont reconnus comme étant toujours en circulation et l’un d’eux a été vendu en 2008 pour plus d’un million d’euros.


3. Les deux premiers Post Office de l’île Maurice - Plus d’1 million d’euros
Émis en 1847 à Maurice, alors colonie britannique, ces timbres sont inspirés des timbres britanniques, estampillés d’un portrait de la Reine Victoria. Avec seulement 26 exemplaires connus en circulation, et en tant que premiers timbres du Commonwealth britannique à avoir été produits sur un autre sol que celui de la Grande Bretagne, il n’est pas surprenant que les timbres de Maurice atteignent une valeur supérieure à un million d’euros chacun.2. Le Tre skilling jaune - Plus de 2,1 million d’euros 
Le Tre skilling jaune est considéré comme l’un des timbres-poste les plus chers du monde, et ce principalement car il devait être imprimé dans une couleur bleue-verte avec l’imprimé du huit skilling, et non dans sa couleur jaune. Le timbre suédois ainsi mal imprimé et émis en 1855 est censé être l’unique exemplaire encore existant, ce qui explique que son prix dépasse les 2,1 millions d’euros. Ce timbre a été vendu plus d’une fois, et à chaque fois, sa valeur a augmenté. Il pourrait donc bien se hisser à la première place de notre liste dans le futur.


1. Le One cent magenta de Guyane britannique - 9 millions d’euros
Le timbre le plus rare et le plus cher au monde est le One cent magenta de Guyane britannique, d’une valeur estimative de 9 millions d’euros.  Une livraison de timbres en provenance de Londres vers la Guyane britannique en 1856 fut retardée et, ainsi, le One cent magenta de Guyane britannique fut créé en un nombre limité d’exemplaires afin de pallier à ce manque et d’assurer la continuité du commerce et des communications sur l’île. À la fois en raison de la symbolique devise latine de la colonie y étant imprimée et le fait qu’il n’en existe qu’un exemplaire connu à ce jour, ce timbre est d’une rareté absolue.


Mettre la main sur l’un de ces timbres à grande valeur est le rêve de tout collectionneur. Et nous serions ravis de transformer vos rêves en réalité. Mais, en attendant que l’une de ces raretés ne fasse son apparition lors de nos ventes aux enchères, vous pouvez déjà vous procurer d’autres timbres rares et fabuleux pour compléter votre collection lors de nos ventes aux enchères hebdomadaires de timbres. Si vous avez la chance d’avoir en votre possession l’un de ces objets incroyables, ou d’autres timbres que vous souhaitez mettre en vente en ligne, nos ventes aux enchères sont parfaites pour commencer. L’inscription est gratuite, il suffit de vous enregistrer en tant que vendeur, et notre équipe d’experts en timbres sera heureuse de prendre le temps de jeter un œil à ce que vous avez à proposer.

D’autres articles qui pourraient également vous intéresser :

Créez gratuitement votre compte Catawiki

Vous serez impressionné par la sélection impressionnante d’objets uniques proposée chaque semaine sur Catawiki. Inscrivez-vous dès aujourd’hui et explorez nos ventes hebdomadaires préparées par notre équipe d’experts reconnus.

Créez un compte
Partagez cette page
Close Created with Sketch.
Pas encore inscrit(e) ?
En créant gratuitement votre compte Catawiki, vous pourrez faire des offres sur n’importe lesquels de nos 50 000 objets d’exception proposés en vente chaque semaine.
Inscrivez-vous maintenant !