Brigitte Bardot, du cinéma à Gainsbourg

| By: Nicolas Gourdou

Brigitte Bardot, ce nom évoque de nombreuses choses. On peut se souvenir de ses films, ses chansons ou bien même toute la symbolique que son personnage a porté. Mais Brigitte, c'est aussi le souvenir d'une magnifique jeune femme qui a connu son premier coup d'éclat avec le film « Et Dieu...créa la femme » en 1956.

Cette semaine nous organisons une vente de Photos noir et blanc retraçant la vie et la carrière de Brigitte Bardot de 1956 à 1970 !



1956, La découverte d'une starlette


C'est en 1956 que Roger Vadim, époux de Brigitte, écrit avec Raoul Lévy le scénario d'Et Dieu...créa la femme. Recherchant des fonds pour la production du film, la starlette se fait remarquer lors du Festival de Cannes. Elle éclipse Sophia Loren et Gina Lollobrigida, les grandes stars de l'époque. Les fonds récoltés, le film est lancé et propulse Brigitte au rang de modèle social et de sex-symbol international. Intéressant lorsque l'on sait que le film reçoit un accueil assez froid en France, mais que sa sortie à l'internationale connaît un véritable succès !
 

Brigitte Bardot et Pablo Picasso


1960-1968, Consécration de l'artiste

Au fil des films et d'une vie sentimentale compliqués, Brigitte devient une actrice "bankable", celle qu'il faut avoir à tout prix. Le producteur du film Chère Brigitte l'invite même à y faire une apparition en titre d'hommage. Dans les années 60, Bardot joue aux côtés de grands noms du cinéma comme Jeanne Moreau, pour qui elle a une profonde estime.
 

Brigitte au ski durant une période de repos


1968-1969, Gainsbourg et Bardot

Bardot, c'est aussi Harley Davidson ou Bonny and Clide, les célèbres titres qu'elle interprète avec son ami Serge Gainsbourg en 1968-1969.
Il y a toujours eu une grande complicité entre Serge et Brigitte et cela bien au delà de la complicité artistique. Selon elle, «la beauté est quelque chose qui peut être séduisant un temps. Ça peut être un moment de séduction. Mais l'intelligence, la profondeur, le talent, la tendresse, c'est bien plus important et ça dure beaucoup plus longtemps».

Brigitte Bardot à Paris


Les années 70-73, l'adieu au cinéma

Les années 70-71 sont des années mitigées pour la star. Le succès des films Boulevard du Rhum et Les Pétroleuses la laissent indifférente. Malgré tout, elle accepte de tourner un remake d'Et Dieu...créa la femme. Ce film est un calvaire pour elle qui ne le trouve pas grand intérêt. Après cela, elle accepte de tourner dans Colinot-Trousse Chemise (1973), son dernier film, avant de dédier sa vie et sa personne à la cause animale.
 

Dans le repos du guerrier

Découvrez notre vente spéciale de Photos de Brigitte Bardot.

Amoureux de la Photo, jetez aussi un oeil à nos ventes hebdomadaires de Photos de presse, de Photos de célébrités, ou encore de Photographie d'art

×

Welcome back! Whilst you were away we added the functionality to view auctions and bid in pounds.