Une pièce clé d’un satellite espion soviétique mis aux enchères sur Catawiki

Paris, le 8 novembre 2019 – L’objectif utilisé pour filmer depuis l'espace des opérations d'espionnage pendant la guerre froide sera mise aux enchères sur le site de ventes aux enchères d’objets rares et surprenants Catawiki. L'objectif en question était une composante d’un des 30 satellites Yantar-2K Feniks que l'Union soviétique avait lancés dans l'espace entre 1978 et 1983. Le Yantar-2K et tous ses composants sont des reliques des périodes les plus sombres de la guerre froide. L'objectif d’un diamètre de 42 cm et pesant 158 kg, représente certes une part infime de ce satellite de 6 tonnes, mais il faisait partie d'un module à trois collimateurs, avec en son centre un diaphragme actionnable via un bouton rouge.

La vente aux enchères de cet objet exceptionnel estimé à 15 000 euros, aura lieu le 8 novembre, à l'occasion du 30e anniversaire de la chute du mur de Berlin, entrainant de facto la fin de la guerre froide. Ce vestige spatial du « rideau de fer » sera mis aux enchères jusqu'au 18 novembre.

A close up of a boxDescription automatically generated

L’espionnage grâce aux satellites « Phoenix »

Lancés pour la première fois en 1974, les Yantar-2K, satellites de reconnaissance soviétique, étaient utilisés pour récupérer des informations via la prise de photographies permettant de déployer différentes actions militaires. Chaque satellite demeurait en orbite pendant 30 jours, avant d’atterrir sur terre pour que les images prises soient analysées. Le Yantar surnommé Feniks (" phénix " en français), était par ailleurs une version améliorée des satellites Zenit qui ne pouvaient rester en orbite que 8-14 jours.

Le "Zhemchug-4" (nom donné à ce système très performant d’objectifs) actuellement mis en vente sur Catawiki, avait selon les chercheurs une focale d'environ 3000mm à 4000mm, soit une résolution de 0,5m. Cet objectif avait aussi l’avantage d’être rétractable grâce à l’ajout d’un clapet qui ne s'ouvrait qu’en cas de prise de photos.

Pour Ed van Mil, Expert Catawiki en photographie : "Nous sommes très fiers qu'une fois de plus, qu’un morceau d'histoire si précieux se retrouve sur Catawiki. Cet objectif du Yantar, comme d'autres vestiges de la guerre froide, est une pièce de collection très recherchée et déjà passée entre plusieurs mains au fil des ans. Il ne s'agit pas seulement d'un témoignage du passé, mais aussi d'une partie de l'histoire politique et technologique de nos pays. Nous disposons peut-être aujourd'hui de mécanismes beaucoup plus avancés et sophistiqués, mais aucun ne peut prétendre capturer les mêmes images qui ont modifié l'histoire du monde tel que nous le connaissons aujourd'hui. Voilà ce qui est sensationnel."